spot_img

Latest Posts

La CENI adopte les mesures d’application de la loi électorale à la majorité absolue

Devant les membres du bureau et de la plénière, le Président de la Commission électorale Nationale Indépendante ( CENI),  Denis Kadima a conduit la séance de l’Assemblée plénière. Elle s’est déroulée jeudi 28 juillet à l’hôtel Béatrice dans la commune de la Gombe, pour examiner et adopter les travaux d’appropriation des mesures d’application de la nouvelle loi électorale.

Patricia Nseya, rapporteur de la Ceni lors de la séance de l’adoption des mesures d’application de la loi électorale à l’hôtel Béatrice, à Kinshasa

Lesdites mesures ont été adoptées à la majorité absolue des membres de la plénière, moyennant quelques amendements, précise la Cellule de communication de la CENI dans son communiqué du 28 juillet dernier.

Une vue des participants aux travaux de l’adoption des mesures d’application de la wLoi électorale en RDC

A l’occasion, les experts juristes ont restitué des travaux précédemment effectués pendant sept jours à l’hôtel Platinium sur l’écriture de nouvelles mesures d’application, “en vue de prendre en charge les innovations introduites par le législateur, dans la loi électorale promulguée le 29 juin 2022”.

A cet effet, le président de la CENI s’est réjoui du déroulement des travaux et de la qualité des débats engagés par les juristes de son institution. Selon Denis Kadima, cela “prouve combien leur expertise s’avère pointue, dans les questions du droit électoral, spécialement à celles liées au cadre légal et réglementaire”.

Par ailleurs, ces travaux donnent l’occasion aux membres de l’Assemblée plénière de la CENI de s’approprier les nouvelles mesures d’application, car dit son président, “nous sommes appelés à conduire et surtout à superviser les activités opérationnelles découlant de la loi électorale”. La nécessité s’étend également, poursuit Denis Kadima, aux différents desks de la Commission électorale de se familiariser avec cette nouvelle réglementation.

Pour rappel, le texte adopté deviendra une réglementation opposable à toutes les parties prenantes au processus électoral, une fois déclaré conforme à la Constitution de la République par la Cour Constitutionnelle, conclu la CENI.

Godefroid Nibez/journaldesnations.net 

Latest Posts

spot_imgspot_img

Ne ratez rien

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.